Atelier showroom Modèle Particulier

Bienvenue dans notre univers

C’est au cœur de ce 10e arrondissement si vivant, dynamique et affairé que Modèle Particulier a choisi d’ouvrir un lieu unique, showroom aussi bien qu’atelier, bureau de style et boutique, pour recevoir ses clients dans un cadre à la fois sobre et stylé. Entrer en ce lieu, c’est découvrir l’univers Modèle Particulier dans ses dimensions les plus sensuelles : couleurs, odeurs, ambiances, atmosphère…

Un écrin au cœur de Paris

Depuis la vitrine, les sacs colorés issus de la collab avec Crazybaby nous font de l’œil, à côté d’une lampe vintage au look baroque ; puis en poussant la porte du numéro 11, on est tout de suite saisi par l’ambiance chaleureuse et élégante de cet écrin lumineux.

Là, l’esprit vintage domine ; parmi les meubles chinés, conservés dans leurs jus, se détache un remarquable présentoir de tissus ancien, qui exhibe sous nos yeux émerveillés une myriade de précieux échantillons de cuirs et d’accessoires beaux comme des bijoux. La solennité de ce mobilier patiné est joliment twistée par un choix judicieux de meubles contemporains d’esprit scandinave, mis en valeur par le gris parme des murs et une profusion de bois clair.

Et puis l’on découvre avec ravissement ce mural habillé de papier peint bleu nuit et or, où les créations Modèle Particulier s’exposent comme autant d’objets de luxe. Le regard passe de l’un à l’autre, s’arrête sur une bouclerie étincelante, caresse un semis de clous, contemple un colibri brodé, la texture d’un cuir panthère…

Un espace de travail original

Il faut cependant s’arracher (mais pas trop vite) à cette rêverie, car ce lieu de délices est aussi un espace de travail. La table de coworking en bois clair, où l’on prend place sans façon avec Emma et Yann, les hôtes de ces lieux, est là pour nous le rappeler, tout comme les mood boards qui ornent les murs, épinglant les idées du moment, les inspirations, l’air du temps capturé sous nos yeux en un tableau éphémère et changeant.
Le travail, ici, s’effectue dans un esprit très collaboratif ; c’est un lieu d’échange et de créativité, qui n’a rien d’un magasin classique. Entre boutique, showroom et bureau créatif, il abrite un véritable laboratoire d’idées, nourri des formes, des couleurs et des matières de l’univers Modèle Particulier.

Voir, toucher, sentir…

Le cuir est une affaire de peau… car il sollicite tous nos sens. Pour mieux l’apprécier, il faut le voir, le respirer, le caresser…Certes, on avait rêvé déjà sur le site de Modèle Particulier, passé des heures à essayer toutes les combinaisons possibles sur le simulateur de personnalisation, mais manipuler les modèles permet d’entrer dans une autre dimension… et de répondre à quelques questions : Un cuir rigide, ça rend comment ? La chaîne bandoulière, ce n’est pas trop lourd ? Ce cuir cognac, que donne-t-il à la lumière du jour ? Que puis-je glisser dans la besace Romane ? Et les franges, vous en pensez quoi ?

Glisser ces jolis modèles à son poignet, au bras, à l’épaule, voir jusqu’où descend la bandoulière, évaluer la contenance d’un cabas sous l’œil professionnel et enthousiaste d’Emma ou de Yann, écouter (ou non !) leurs conseils avisés, c’est vivre un grand moment de plaisir autour de beaux accessoires en compagnie de gens passionnés. Et forcément, tôt ou tard, à force de papillonner d’un portant à une vitrine, d’une étagère à un petit guéridon présentant toute la palette de créations Modèle Particulier, on craque sur le sac Ava, Léone ou Marie. Il est temps de le rendre unique…

Une expérience de création

Sur la table s’étalent les nombreux échantillons, que l’on peut manipuler à loisir. Choisir le grain d’un cuir, craquer pour une teinte et chercher, guidé par nos hôtes, l’accord parfait parmi la palette de couleurs proposée, manipuler les boucleries aux reflets multiples, jouer avec les franges, superposer les patches… jamais l’expérience de création n’avait été aussi concrète. Dans ce petit atelier cosy, on se sent tout à coup une âme d’artiste. C’est à la fois un jeu de construction où tout est permis et une expérience totalement inédite.

L’atmosphère accueillante du lieu incite à prendre son temps. L’ambiance est sereine, la déco harmonieuse, mais l’on sent malgré tout un frémissement, un dynamisme, un bouillonnement d’idées ; ici se met en place l’alchimie inimitable de l’univers Modèle Particulier, qui aboutit à ces merveilles exposées sur fond bleu et or. Quittant un instant la table, pourquoi ne pas se diriger vers l’un de ces mood boards où s’exposent petits morceaux de cuir, arrangements de couleurs, fils chatoyants, boucleries métalliques, et échantillons d’embossage ; c’est tout l’esprit Modèle Particulier qui se retrouve ainsi épinglé sur le liège.

Et peut-être une ou deux étincelles à capter avant de revenir à la table de travail, caresser de nouveau les matières, faire rouler les boucles sous ses doigts et se lancer : modèle, couleur des cuirs, bouclerie, clous, patches, ça y est, on craque, on sait, on décide, on crée ! Quelle fierté ! Cela mérite bien une petite signature, grâce à des initiales ou un petit mantra embossé dans le cuir de notre création. Le sac unique est né, le nôtre, qui dans quatre petites semaines arrivera dans son tote bag siglé, réalisé sur-mesure rien que pour nous.

Un lieu où revenir

En regagnant la rue Martel, le sourire aux lèvres, on repense à ces moments chaleureux passés avec Emma et Yann. Quel plaisir de se prendre du temps dans ce cadre raffiné, entouré de belles de choses, de discuter avec des gens passionnés et compétents, de partager ses idées avec des spécialistes de la maroquinerie, de laisser parler sa créativité, guidée par leurs conseils bienveillants !

L’expérience vécue est vraiment unique, et dépasse de très loin un banal craquage shopping sur un sac repéré en vitrine. Un univers s’est ouvert, s’est dévoilé, donnant du sens à ce nouveau sac qui bientôt rejoindra notre dressing : quelle satisfaction de savoir qui l’a conçu, comment il est fabriqué, dans quel esprit, et de connaître son histoire !

Et déjà, descendant vers les Grands Boulevards, on se dit qu’il faudra revenir, qu’il y a des cadeaux à faire, des gens à gâter… pourquoi se refuser l’expérience de la création et le luxe du sur-mesure à des prix si raisonnables ?