FABRICATION D’UN SAC EN CUIR

FABRICATION D’UN SAC EN CUIR sur mesure

Tout savoir sur …. La fabrication d’un sac en cuir Modèle Particulier

Aujourd’hui, être consommateur, ce n’est pas se contenter de sortir sa carte bleue après avoir choisi un peu au hasard un produit identique à mille autres sur internet ou dans les rayons d’un supermarché. En ces temps de crise économique et écologique, l’acte d’achat est devenu une action réfléchie, voire militante. Savoir ce que l’on achète est important, savoir comment, où et par qui notre nouvel accessoire a été produit l’est tout autant. Avec Modèle Particulier, vous savez que votre sac en cuir sur-mesure a été réalisé par un atelier spécialisé dans des conditions équitables, avec des reliquats de cuir pour éviter tout gaspillage, et sans constitution de stock, donc sans mise au rebut de produits neufs frappés d’obsolescence au bout de quelques mois.

Ce que vous ne savez pas encore, c’est la façon dont votre sac est fabriqué, depuis la conception du patron jusqu’à la livraison de votre accessoire personnalisé. Parce que chez Modèle Particulier, nos clients sont avant tout des partenaires, nous souhaitons vous faire partager ici tous les secrets de notre fabrication. Poussez les portes de notre atelier tunisien à travers notre vidéo de découverte pour connaître la réalité de notre travail, comment se déroule la fabrication d’un sac en cuir…

Bienvenue dans les secrets de la fabrication d’un sac en cuir Modèle Particulier.

Patron et sac beige Juliette Modèle Particulier

Patron Romane

Rouleaux de cuirs Modèle Particulier

Stock de peaux

Patron Modèle Particulier

Gabarits en carton

1. Le patronage

La création d’un sac en cuir sur mesure Modèle Particulier requiert environ 8 h de travail. Mais ce travail technique et de haute qualité nécessite une étape préalable, le patronage ou création du patron.
Le sac personnalisé que vous allez concevoir sur notre site est créé à partir de l’un de nos très nombreux modèles, imaginés par Emma, cofondatrice et dirigeante de Modèle Particulier. Elle puise son inspiration dans ses lectures, dans l’observation des tendances et du street style, et reste aussi très à l’écoute des demandes de nos clients. Emma réalise un croquis sur lequel sont reportées toutes les dimensions et cotes du futur sac. Ce croquis est alors envoyé à l’atelier, pour servir de base au travail de patronage ; celui-ci consiste à créer, à partir du dessin d’Emma, les gabarits ou patrons du sac.
Pour cela, le modéliste fabrique un gabarit en carton pour chaque pièce de cuir, passant ainsi d’un croquis en deux dimensions à une sorte de « maquette » en 3D. Il faut, en moyenne, plus de 30 gabarits par sac. Chaque poche, chaque patte, chaque soufflet, même la doublure de coton possède son gabarit ! Le modéliste indique sur chaque carton le nom de la pièce ainsi que les zones de couture et de collage.

2. Préparation des matériaux et choix de la peau

Une fois le patron achevé, il faut dresser une liste détaillée de tous les matériaux nécessaires à la fabrication du sac ; cuirs de différentes sortes et de différentes couleurs, coton de doublure selon la couleur choisie, pièces métalliques selon le modèle et la couleur de bouclerie choisie, divers rubans de zip selon la couleur et la longueur nécessaire. Cette liste est alors envoyée au magasinier, qui sélectionne avec soin ces matériaux et les envoie à l’atelier de montage.
Dans cette étape, le choix des peaux est essentiel. Celles-ci doivent être sans défaut et présenter une surface sans tache, sans griffure et de couleur homogène.

Trois différents cuirs Modèle Particulier

3. Découpe des peaux selon les gabarits

Les sacs Modèle Particulier sont montés à partir de gabarits en carton, puisque nos produits sont fabriqués à la demande, pièce après pièce et non en série.
La coupe est une étape essentielle de la création d’un sac, car de son exécution dépend l’allure finale du sac. Les différentes parties doivent être coupées dans une même peau, ou dans des peaux identiques pour éviter toute différence de teinte ou d’aspect. Nous tenons particulièrement à ce que les anses et les bandoulières, bien que très longues, soient coupées dans une seule et même peau pour éviter de disgracieux raccords.
Plus les peaux sont luxueuses, plus la coupe est délicate. Nos ouvriers coupeurs, riches de longues années d’expérience, disposent donc d’un savoir-faire essentiel dans le travail du cuir, car seule une coupe de grande qualité permet de valoriser une belle peau. Autre difficulté, la coupe d’une peau imprimée ou en relief doit tenir compte des motifs de la matière ; un imprimé crocodile ou un python seront coupés de façon à obtenir une parfaite symétrie dans le rendu final du sac. La coupe d’une peau de python véritable s’avère, quant à elle, encore plus délicate. Elle doit épouser les gabarits de façon à mettre en valeur ses grosses écailles centrales.
Une fois la longue et minutieuse opération de coupe terminée, toutes les pièces du sac apparaissent séparément. Mais il n’est pas encore temps de les monter.

Patron sac Léopard Modèle Particulier

Travail de façonnage Ella

Échantillons de cuirs Modèle Particulier

Échantillons de cuirs

Différents outils et cuirs de Modèle Particulier

Préparation montage

4. La teinture des bords francs

Certaines pièces, selon le modèle choisi, doivent être montées en bords francs, c’est-à-dire que la tranche de la pièce de cuir reste apparente une fois l’assemblage terminé. Pour une finition plus soignée, ces bords sont donc teintés avant le montage. Cette étape est relativement longue. On commence par poser un durcisseur sur les tranches, puis on les fait sécher. On pose ensuite une première couche de teinture, avant un nouveau temps de séchage. Une seconde puis éventuellement une troisième couche de teinture permettent d’obtenir une coloration uniforme de tous les bords francs des différentes pièces du sac.

5. Refente

Dans la fabrication d’un sac en cuir intervient alors l’étape de refente, qui permet d’uniformiser l’épaisseur des diverses pièces de cuir afin de pouvoir les coudre plus facilement. Cette opération assure également l’homogénéité des différentes parties du sac. Pour ce faire, le cuire est coupé dans son épaisseur à l’aide d’une refendeuse, machine qui ressemble à un gros rabot !

Chez Modèle Particulier, l’utilisation de cuirs haut de gamme dispense la plupart du temps l’atelier de cette étape de refente. Ces cuirs sont déjà plus que parfaits !

Collage Modèle Particulier

Collage

Couture sac Modèle Particulier

Montage

Montage franges jaunes Modèle Particulier

Montage d’un pompon

6. Montage

Les différentes pièces sont à présent prêtes pour l’assemblage. Le cuir, le coton de doublure et éventuellement le papier « salpa », qui sert à rigidifier certaines parties du sac, sont tout d’abord encollés, puis l’on procède à la couture. Il faut commencer par assembler les différentes pièces du corps du sac, puis les pattes, les anses et la bandoulière. On rajoute ensuite les pressions, les rubans de zip et les pièces métalliques.

Le montage le plus simple est le « cousu/retourné », qui consiste à coudre le sac sur l’envers puis à le retourner, comme pour réaliser un vêtement. Cette technique convient particulièrement à tous les sacs souples, type cabas ou besace. Pour les sacs rigides, comme nos modèles Ava, Anna ou Léa, on utilise un montage « California » ou « Goodyear », plus délicat, qui nécessite des machines particulières.

Fabrication sac à main Modèle Particulier

7. Marquage à chaud

Le marquage à chaud est l’une des options les plus appréciées chez Modèle Particulier, et vous êtes très nombreux à demander de faire graver des initiales ou un petit message sur votre sac. Pour cela, on utilise un emporte-pièce en laiton, sur lequel sont positionnées les lettres de votre message. Il est ensuite chauffé grâce à une machine spécifique. Une fois la température requise atteinte, l’emporte-pièce est appliqué sur un mince ruban métallique, or ou argent, posé sur le cuir. Sous l’action de la pression et de la chaleur, une fine couche métallique s’incruste sur le cuir selon le dessin des lettres choisies. Cette étape est d’autant plus délicate qu’elle intervient après le montage du sac ; nous n’avons pas droit à l’erreur !

8. Finition

La fabrication d’un sac en cuir est enfin terminée ! Un ouvrier prend alors le temps de contrôler soigneusement la qualité des coutures, d’effacer d’éventuelles traces de colle et de couper les fils qui dépassent avant de préparer votre sac sur mesure pour l’expédition. Pour le protéger et lui donner une jolie forme, il le remplit de papier de rembourrage, puis l’emballe soigneusement avant de l’expédier vers notre show-room parisien. Il ne nous reste plus qu’à vous le livrer !

Finition sac AVA beige Modèle Particulier

Montage Ava

Finition sur produit fini Léone rose Modèle Particulier

Finition Léone

Show-room Modèle Particulier

Show-room 11 rue Martel, Paris

cuir
véritable

PAIEMENT
SÉCURISÉ

livraison
GRATUITE

Suivez-nous !