Le contenu de nos sacs depuis toujours

modele-particulier-_0001_cuir-graine-marine-cuir-crispe-cognac-crocodile-bleu-margaux-ranson

Que se cache-il dans nos sacs ?

Nous, les femmes nous avons pour habitude d’emporter beaucoup d’affaires avec nous dans notre sac, que l’on aille au bureau ou en promenade.Vous savez ces petits “au cas où” qui composent 80% de nos sacs et les affaires utiles seulement 20%…

Les sacs sont lourds et encombrants, pas très pratique pour se faufiler dans les rues, dans les transports en communs…
Chez Modèle Particulier nous pensons que praticité et style peuvent rimer.

Regardez tout ce que peut contenir notre banane VITALIE et notre besace SUZANNE.

 

 

 

 

De nos jours on à l’habitude d’avoir un sac, c’est naturel et même indispensable. Mais d’où vient cette tendance du sac ?

 

Les tout premiers sacs de l’Histoire étaient dédiés au transport de la nourriture Il s’agissait de baluchons en peau d’animaux. Puis ce sont les esclaves qui s’en sont servis pour transporter les affaires de leur maître, en effet, à cette époque les vêtements étaient dépourvus de poches. Lors de l’Antiquité les sacs servaient surtout au transport d’argent. Puis au Moyen-Age le sac était sous forme de bourse, et pouvait orné de broderies et pour les femmes, il se portait à la taille. Les plus fortunés avait des ornements en fil d’or. Finalement le sac ceinture était déjà dans la tendance ! C’est à ce moment là que la notion de mode est apparue dans le monde de la maroquinerie. Le sac montrait le statut social de son propriétaire. Parfois, il était orné de broderies ou de couleurs vives.

Au XVème siècle les premières armatures en métal apparaissent, ainsi les bourses étaient plus solides mais aussi plus structurées et plus maniables. La praticité devient une évidence.

 

modele-particulier-sac-banane-cuir-personnalisable-sur-mesure-alix-_0013_cuir-graine-bordeaux-crocodile-aubergine
Sac banane ALIX cuir impression crocodile aubergine 150€

modele-particulier-sac-banane-cuir-personnalisable-sur-mesure-alix-_0001_cuir-graine-bordeaux-crocodile-aubergine-perine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la Renaissance, les sacs deviennent inutiles puisque, sur les vêtements des pochettes en toiles sont directement cousues sur les habits. Cela servait de fourre-tout. Les femmes les plus fortunées laissaient pendre leur sac avec des chaîne dorées. C’est aussi à cette époque que la fabrication des sacs en cuirs explose. Au XVIIème siècle les mœurs changent et les femmes souhaitent cacher leurs sacs. Pour quelle raison ? A vrai dire ils ne servaient que de pot pourri pour marquer les odeurs corporelles. On comprend mieux pourquoi certaines personnes en avait honte…

Lors du Ier Empire le sac devient une évidence. Les femmes portaient des robes au style Impératrice mais ces dernières étaient beaucoup trop serrées pour y placer des pochettes comme à la Renaissance. C’est à cette époque que le sac à main en tant que tel est adopté, il était appelé “Réticule”, il s’agissait d’une pochette brodée. Mais il fût très controversé par les journalistes et grands hommes de cette époque. Il était si moqué que certains le surnommait “Ridicule”.

Valise cabine ERNEST toile et cuir 490€

Mais c’est à partir du XIXème siècle que le sac devient un vrai incontournable, les femmes adorent l’assortir avec leur style vestimentaire, l’orner de perles… On commence enfin à jouer avec la mode.De plus en plus de gens commencent à voyager, c’est l’arrivée de la bagagerie et toute sa panoplie.D’ailleurs notre valise ERNEST est inspirée de cette période de l’Histoire.

Pendant la première guerre mondial en 1914, le cuir était réservé aux militaires pour le renfort des uniformes de guerre. Mais il en fallait peu pour décourager les créateurs. C’est alors qu’on pense à explorer le potentiel d’autres matières telles que les peaux de reptiles (python,crocodile…) et on s’intéresse aussi aux plumes.

Puis, le sac va rétrécir avec le temps, dans les années 20 il est petit et permet juste de mettre un rouge à lèvres et un paquet de cigarettes : le nécessaire pour sortir danser le Charleston ! Ils étaient souvent rigides sous formes de boites et se portaient parfois seulement autour d’un doigt. Les minis-sacs étaient de rigueur.

 

Dans les années 30 c’est la tendance de la minaudière avec son élégance il est parfait pour les sorties: plus besoin de bijoux, il se suffit à lui même. I Vous aussi craquez pour la minaudière, voici CHLOÉ.

 

sac minuadière lola cuir métallisé lilas
Sac minaudière en cuir grainé 130€

Pendant la seconde guerre mondiale, les sacs en cuir ont été retirés pour que les militaires puissent renforcer leurs uniformes de la même manière que pendant la première guerre mondiale. Alors les sacs étaient uniquement composés de tissus ou autres matières végétales. On peut par exemple citer le raphia ou encore la paille. Les looks étaient orientés vers la tendance champêtre. Puis quelques années plus tard le cuir va devenir la matière fétiche des femmes pour leurs sacs.  Résistant et élégant c’est la matière par excellence du sac. C’est d’ailleurs toujours le cas, car aujourd’hui c’est la matière la plus répandue, il en existe d’ailleurs de différentes sortes : du cuir grainé, du cuir crispé ou encore cuir végétal… Faites votre choix !

De nos jours le sac est l’accessoire privilégié de nombreuses femmes quelque soit l’âge, et avec Modèle Particulier on peut jouer sur la matière, le coloris et la forme de votre sac.

Chez Modèle Particulier nous croyons en la créativité de chacun. Alors faites-vous plaisir !